mise en sécurité

quelle différence ?

Mise en sécurité et mise en conformité

Mise en sécurité et mise en conformité :quelle différence ?

Lors de sa construction, un logement est obligatoirement en conformité à la norme électrique NF C15-100 en vigueur, sinon il ne pourrait être alimenté en électricité par le distributeur. Mais le logement et l’installation électrique vieillissent et la norme évolue, au regard des besoins des habitants et des technologies. Le logement peut donc ne plus être "aux normes", mais doit rester en sécurité et adapté aux besoins. Il est donc essentiel de convaincre les utilisateurs de la nécessité de faire vérifier régulièrement leur installation et de la faire évoluer en s’appuyant sur la norme.

Les 6 points de sécurité

Exigences minimales obligatoires à respecter

 

Exigences minimales obligatoires à respecter

Les 6 points de sécurité sont les exigences minimales obligatoires à respecter. Ils garantissent la sécurité de l’installation, mais pas son adaptation aux besoins des occupants du logement.

Ces exigences sont également retenues par le décret n°2008-384 du 22 avril 2008 et par la norme expérimentale XP C16-600 (UTE) qui définit le contenu du diagnostic obligatoire de l’installation électrique en cas de vente d’un logement (DEO) lorsque celle-ci a plus de 15 ans.

1 - Présence d’un appareil général de commande et de protection de l’installation, facilement accessible (Coupure Générale).

 

2 - Présence, à l’origine de l’installation, d’au moins un dispositif de protection différentielle de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre (Protection Différentielle 30mA).

 

3 - Présence, sur chaque circuit, d’au moins un dispositif de protection contre les surintensités adapté à la section des conducteurs (Disjoncteur).

 

4 - Présence d’une liaison équipotentielle et respect des règles liées aux zones dans chaque local contenant une baignoire ou une douche (Mise à la Terre des circuits de la salle de bain ou adaptation en raison de contraintes liées au bâtiment) .

 

5 - Absence de tout risque de contact direct avec des éléments sous tension pouvant entraîner l’électrocution et de tout matériel vétuste ou inadapté à l’usage.

 

6 - Conducteurs protégés par des conduits, moulures ou plinthes en matière isolante.